Couteau capucin traditionnel le Berger acier carbone manche noyer

102,50 €

Couteau capucin traditionnel de berger des Pyrénées Ariégeoises.
Couteau capucin traditionnel d'Ariège, lame en feuille de sauge, dans la tradition du couteau de berger des Pyrénées. Couteau rustique, léger en poche, autrefois utilisé au quotidien dans nos campagnes. Manche noyer, matériau noble et résistant utilisé en armurerie pour la réalisation des crosses de fusils. Lame acier traditionnel au carbone.
Option mécanisme à ressort maintien de lame breveté : une innovation du coutelier Jean-Paul Tisseyre MOF, étudié pour sécuriser les couteaux traditionnels. Un ressort plat inséré dans le talon de la lame maintien celle-ci aux deux positions extrêmes ouverte et fermée. Évite une ouverture intempestive et dangereuse de la lame dans la poche.

Mécanisme maintien de lame
En stock
Quantité :
Description

Le couteau traditionnel de berger des Pyrénées Ariégeoises, couteau capucin lame acier traditionnel au carbone manche noyer est un couteau pliant artisanal de série réalisé par la coutellerie Couteaux Tisseyre

Coutellerie d'art Couteaux Tisseyre artisan coutelier MOF et EPV en Ariège Pyrénées

Ce couteau capucin traditionnel de berger des Pyrénées  est réalisé artisanalement en série, un couteau de poche utilitaire, dessiné et conçu pour les hommes par le maître coutelier. Atelier de coutellerie artisanal labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant.

Caractéristiques : couteau traditionnel de berger des Pyrénées / couteau capucin traditionnel

Le Berger 12,5 cm couteau de poche capucin traditionnel à deux clous.

  • Type : couteau capucin de Berger des Pyrénées
  • Lame : acier traditionnel au carbone xc75, dureté 59 HRC, excellent qualité de coupe.
  • Longueur de lame : 100 mm ; épaisseur : 3 mm
  • Manche : monobloc en noyer
  • Longueur du manche : 125 mm ; épaisseur : 15 mm
  • Mécanisme : traditionnel à deux clous ou mécanisme breveté ressort maintien de lame en option.
  • Poids : 50 grs
  • Photos Couteaux Tisseyre non contractuelle
Entretien du couteau : couteau capucin de berger des Pyrénées / couteau de poche traditionnel

Couteau de poche traditionnel Berger, capucin à deux clous

  • Le manche monobloc en bois de noyer est un matériau naturel et vivant, afin de préserver la souplesse du bois, huiler le manche de temps en temps pour le nourrir. Il peut arriver qu'avec le temps, en séchant, un ré-ajustage du sertissage du rivet soit nécessaire.
  • La lame en acier traditionnel au carbone xc75, est appréciée pour son excellente qualité de coupe et sa facilité d'affûtage. Idéale pour un usage quotidien, elle se grise ou noircit au fil du temps. C’est une oxydation superficielle, naturelle qui peut aller jusqu’à rouiller en cas de mauvais entretien. Après chaque utilisation, il faut la frotter avec une éponge ou un chiffon humide et l’essuyer immédiatement. De temps en temps pour enlever cette oxydation, prendre une éponge, déposer côté abrasif une noix de liquide vaisselle, frotter la lame dans le sens de sa longueur. Attention à ne pas toucher au tranchant. Evitez de la passer sous l'eau, un couteau ne se lave pas, il s'essuie. Huiler la lame du couteau s'il ne doit pas servir un certain temps. Malgré tout le soin que vous porterez à votre couteau il faudra accepter que la lame change d'aspect ou choisir le même modèle avec la lame en acier inox 12c27 proposé dans une autre catégorie.
  • Mécanisme à ressort maintien de lame breveté, une innovation sur les couteaux capucins traditionnels, un ressort plat inséré dans le talon de la lame maintien celle-ci aux deux positions extrêmes ouverte et fermée. Ce système est étudié afin de sécuriser le couteau fermé dans votre poche, il évite une ouverture intempestive et dangereuse de la lame.
  • Il est préférable d'affûter régulièrement son couteau, même s'il coupe encore, un passage rapide sur une pierre naturelle redonnera à votre couteau un tranchant optimal.