Mon atelier de coutellerie

atelier-tisseyre


Atelier de coutellerie d’art, fabrication artisanale, vente de couteaux pliants ou fixes, utilitaires ou collection visitez le magasin vente à La Bastide sur l’Hers en Ariège-Pyrénées région Occitanie.

Atelier de coutellerie d’art en Occitanie

Coutellerie d'Art Couteaux Tisseyre
1 rue Jean-Jacques Rousseau
09600 La Bastide sur l'Hers en Ariège Pyrénées France
Tel : 05 61 03 05 22 ou 06 89 35 86 19
Mail : jeanpaul@couteaux-tisseyre.com
Ouvert sur rendez-vous.

Atelier de Coutellerie TISSEYRE :
L’atelier de coutellerie d'art est situé à l'arrière de la boutique. Mon atelier de mécanique de précision est équipé de machines outils qui garantissent la précision du travail, indispensable pour assurer la qualité d’ajustage des mécanismes des couteaux pliants, et l’usinage de pièces complexes sur couteaux fixes ou intégraux.

Mon approche du métier de coutelier d’art :

Je conçois un couteau comme la haute couture crée ses modèles. L’esquisse remplace le mannequin, je choisis ensuite les matériaux nobles pour l’habiller et le mettre en valeur. Je pense que l’approche du travail « cousu main » est semblable, nous sommes des créateurs, nous imposons nos styles.

Un artisan coutelier d’art est avant tout créatif tant sur le plan artistique que technique : car le couteau est certes un outil tranchant, mais, au delà de cet aspect utilitaire, il doit être esthétique et original.
Lorsque précision d'ajustage, finition du travail, choix des matériaux et grâce du dessin se conjuguent, alors seulement nous pouvons donner à cette œuvre le nom de "Couteau d'Art".

Je fabrique pour votre plus grand plaisir des couteaux pliants, chasse, cuisine ou collection, des pièces uniques conçues et entièrement réalisées dans mon atelier de coutellerie. Je vous accompagne également dans la création du couteau de vos rêves.

Mes couteaux "Capucin" s’inscrivent dans la tradition des couteaux de bergers des Pyrénées.
Chaque couteau est étudié pour répondre à un usage précis, il doit être à la fois efficace et surtout séduisant. L’attention particulière portée à l’émouture et au traitement thermique de la lame garantit une coupe optimale.

Un "TISSEYRE" se distingue pas son élégance, il sera votre fierté. Prenez autant de plaisir à l’utiliser que j’ai eu à le réaliser.
« Du bel ouvrage, plus qu’un couteau, une œuvre d’art »

Marques et modèles déposés.

La confusion est fréquente entre les métiers de coutelier et de forgeron. Ce sont deux métiers très spécifiques et différents qui peuvent êtres complémentaires.
Le coutelier conçoit, fabrique toutes les pièces mécaniques, il monte ensuite le couteau, le forgeron travaille le fer ou l’acier à chaud il peu réaliser des pièces très différentes (ferronnerie, maréchalerie, coutellerie…).
Dans les catégories des métiers du concours de « Un des Meilleurs Ouvriers de France » celui de coutelier est classé dans le Groupe 12 des métiers de précision.

Ma technique de fabrication de couteau :

Mon atelier de coutellerie d'art est un atelier de mécanique de précision. Il est équipé de machines outils qui garantissent la précision du travail, indispensable pour assurer la qualité d’ajustage des mécanismes des couteaux pliants, et l’usinage de pièces complexes sur couteaux fixes ou intégraux.
Je réalise le traitement thermique de toutes les pièces de mes couteaux, un traitement spécifique et optimum pour chaque pièce, lame et ressort.

L’émouture des lames des couteaux est réalisée manuellement au backstand par enlèvement de matière à froid (technique stock rémoval), après traitement thermique et rectification.
Les étapes les plus importantes que sont l’ajustage et la finition du couteau sont réalisées manuellement à l’établi, chaque couteau étant minutieusement ajusté puis assemblé, pour que chaque pièce fonctionne parfaitement sans jeu ni point dur.

Dernière opération : la finition, qui donne l’éclat aux matériaux, révélant ainsi toute leur beauté et transformant l’outil ou l’arme blanche froide en véritable œuvre d’art !

Mon atelier de coutellerie, mes machines :

 

materiaux-couteaux-tisseyre

Voici le départ de la réalisation d'un couteau pliant, les matériaux de lame acier RWL34 et ressort inox Z40, les plaquettes du manche seront réalisées en ivoire de mammouth

scie-couteaux-tisseyre

Les pièces seront découpées à la scie à ruban, le profil de la lame est tracé directement sur la barre d'acier, la découpe est précise, elle sera terminée à la meule

PC30007

Perçage de l'axe de lame

emouture-lame-couteau

Le backstand est la machine indispensable, elle servira durant toutes les étapes de fabrication du couteau

travail-emouture

Façonnage du manche du couteau, le geste doit être précis, l’œil vif !

meulage-couteaux-tisseyre

L'émouture de la lame demande une concentration maximum, elle doit être symétrique et progressive

fraiseuse-mecanisme-tisseyre

La fraiseuse est également une machine très importante pour la fabrication des usinages précis, ici l'usinage du mécanisme de couteau pliant

couteaux

Ébauche d'un couteau fixe type intégral réalisé entièrement dans le bloc d'acier par enlèvement de matière

fraiseuse-manche-tisseyre

Usinage délicat et précis du manche en ivoire pour un couteau pliant Eustache

pantographe-couteaux-tisseyre

Le pantographe est une machine qui permet de réaliser des usinages complexes, il est équipé d'une tête d'usinage et d'un copieur

couteaux

Le pantographe demande une approche très mécanique du couteau, le bridage est souvent compliqué pour les derniers usinages

pantographe-fraisage-tisseyre

Pour chaque usinage il faudra réaliser au préalable les gabarits à l’échelle x2 pour plus de précision

four-trempe-tisseyre

Le four électrique pour le traitement thermique des lames et ressorts, étape la plus importante qui déterminera la qualité de la lame

rectifieuse-plane-tisseyre

Chaque pièce est après trempe rectifiée, pour obtenir une cote précise et une rectitude parfaite

tour-usinage-tisseyre

Le tour permet d'usiner les axes et vis des couteaux, il est également utile pour l'usinage des bagues

etabli-tire-bouchon-tisseyre

Le travail manuel d'établi est la touche finale du coutelier, toutes les pièces seront terminées manuellement à la lime

etabli-finition-manche-tisseyre

La finition optimale est réalisée au papier abrasif de plus en plus fin, une opération qui demande un geste précis et une bonne vue

etabli-guillochage-tisseyre

La touche artistique, le guillochage du dos de lame et ressort sera réalisé à la lime, la personnalisation du couteau unique

eclate-couteau-sommelier-tisseyre-reduit

Voici un aperçu des pièces qui composent un couteau à secret sommelier avant montage

fluorine

Et voici le travail : "plus qu'un couteau, une oeuvre d'Art"