Couteau capucin Eustache lame acier RWL34 manche vieux buis

162,50 €

Couteau Eustache en RWL34. Interprétation du coutelier.
L'interprétation du couteau Eustache Dubois, très vieux couteau capucin traditionnel datant de 1782, revisité par le coutelier Jean-Paul Tisseyre. Couteau simple un style épuré qui le caractérise. Sa lame tronquée surprend au premier abord mais est très utilitaire, agréable à table. Sa pointe inversée lui donne une originalité et agressivité peu commune. Un couteau de poche atypique qui ne ressemble à aucun autre.
Manche monobloc en vieux buis avec des veines noires, matière naturelle unique. Lame en acier inoxydable RWL34, acier frité issu de la technique de métallurgie des poudres qui lui donne une finesse de gain incomparable. Certainement le meilleur acier du moment pour sa qualité et tenue de coupe.

En stock
Quantité :
Description

Le couteau capucin Eustache revisité par le coutelier d'art Jean-Paul Tisseyre. Sa lame acier inoxydable haut de gamme RWL34 issu de la métallurgie des poudres. Son manche monobloc en vieux buis avec de belles veinures contrastées un manche unique. C'est un couteau pliant artisanal de série original réalisé par la coutellerie Couteaux Tisseyre

Coutellerie d'art Couteaux Tisseyre artisan coutelier MOF et EPV en Ariège Pyrénées

Ce couteau de poche capucin est réalisé artisanalement en série, un couteau de poche utilitaire, dessiné et conçu pour les hommes par le maître coutelier. Atelier de coutellerie artisanal labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant.

Caractéristiques : couteau de poche capucin / couteau original à deux clous

L'Eustache 13 cm couteau de poche capucin lame acier inox RWL34.

  • Type : couteau capucin l'Eustache
  • Lame : acier inoxydable RWL34, dureté 61 HRC, excellent qualité et tenue de coupe.
  • Longueur de lame : 100 mm ; épaisseur : 3 mm
  • Manche : monobloc en vieux buis
  • Longueur du manche : 130 mm ; épaisseur : 15 mm
  • Mécanisme : traditionnel à deux clous
  • Poids : 60 grs
  • Photos Couteaux Tisseyre non contractuelle
Entretien du couteau :
  • Le manche monobloc en racine de vieux buis, bois de pays rustique est un matériau naturel et vivant. Afin de préserver la souplesse du bois, huiler le manche de temps en temps avec de l'huile de lin diluée avec de l'essence de térébenthine pour le nourrir, puis frotter avec un chiffon sec. Il peut arriver qu'avec le temps, en séchant, un ré ajustage du sertissage du rivet soit nécessaire.
  • La lame en acier inoxydable RWL34, certainement le meilleur acier du moment. Il ne nécessite pas d'entretien particulier. Toujours frotter la lame dans le sens de sa longueur. Il est toutefois conseillé de ne pas passer le couteau sous l'eau.
  • Montage traditionnel à deux clous, simple et suffisant pour un petit couteau de poche. Le tout premier système inventé par l'homme pour réaliser un couteau pliant. L'encyclopédie "Camille Pagé" témoigne l'existence de ce montage de couteaux en 1772.
  • Il est préférable d'affûter régulièrement son couteau, même s'il coupe encore, un passage rapide sur une pierre naturelle redonnera à votre couteau un tranchant optimal.