Couteau de poche Montségur rustique genévrier lame acier carbone

59,99 €

Le Rustique, un compagnon.

 

Couteau de poche capucin traditionnel. Simple et efficasse pour un usage quotidien.

Dans la tradition des couteaux des Pyrénées Ariégeoises

Manche en genévrier, bois rustique, senteur poivrée. Lame en acier traditionnel au carbone.

Il sera votre fidèle compagnon.

En stock Quantité

Couteau traditionnel régional "Montségur France" marque et dessins et modèles déposés.

Les couteaux de poche traditionnels "Montségur France" sont réalisés par l'atelier de coutellerie Couteaux TISSEYRE. Ces couteaux régionaux sont fabriqués artisanalement dans la tradition des couteaux des bergers des Pyrénées Ariégeoises à La Bastide sur l'Hers, petit village de la vallée de l'Hers situé près du célèbre château Cathare de Montségur.

L'atelier de coutellerie Couteaux TISSEYRE est labellisé "Entreprise du Patrimoine Vivant" et "Meilleur Ouvrier de France".

---

Le couteau "Montségur Rustique" lame acier carbone XC75 : le couteau de poche par excellence, le fidèle compagnon, pour les férus du bon vieil acier traditionnel au carbone.

---

Caractéristiques : couteau de poche capucin Montségur Rustique

Acier : carbone xc75

Dureté : 59 HRC

Longueur de lame : 87 mm

Epaisseur de lame : 2,5 mm

Manche : bois de pays genévrier

Longueur du manche : 105 mm

Epaisseur du manche : 15 mm

Mécanisme : à deux clous

Poids : 35 grs

Photos Couteaux Tisseyre

Entretien du couteau de poche Montségur acier au carbone :

     - Le manche monobloc en genévrier est un matériau naturel et vivant, afin de préserver la souplesse du bois, huiler le manche de temps en temps pour le nourrir. Il peut arriver qu'avec le temps, en séchant, un réajustage du sertissage du rivet soit nécessaire.

     - La lame en acier traditionnel au carbone xc75, excellente qualité de coupe, facile à affûter, idéal pour un usage quotidien, se grisant au fil du temps nécessite d'essuyer la lame aprés chaque utilisation, évitez de la passer sous l'eau, huiler éventuellement.

     - Montage traditionnel à deux clous, simple et suffisant pour un petit couteau de poche. Le tout premier système inventé par l'homme pour réaliser un couteau pliant. L'encyclopédie "Camille Pagé" témoigne l'existence de ce montage de couteaux en 1772.

     - Il est préférable d'affûter régulièrement son couteau, même s'il coupe encore, un passage rapide sur une pierre naturelle redonnera à votre couteau un tranchant optimal.

mont-rust-c-cade-xc75
2013-03-23

Ils peuvent egalement vous plaire...