entretien couteau

Entretien du couteau :

     - Le manche en bois de pays est un matériau naturel et vivant, il est déconseillé de la passer sous l'eau, il suffit d’essuyer avec un chiffon humide. Afin de préserver la souplesse du bois, huiler le manche de temps en temps avec de l'huile de lin diluée avec de l'essence de térébenthine pour le nourrir, puis frotter avec un chiffon sec.

     - Le manche en pointe de corne de zébu, bélier ou buffle, est un matériau naturel très solide et dense, qui ne craint pas l'eau, froide ou tiède. Si la corne perd son aspect brillant, passer du lait hydratant pour bébé, il protègera et nourrira la corne, frotter ensuite avec un chiffon sec pour redonner du brillant.

     - La lame en acier traditionnel au carbone xc75, est appréciée pour son excellente qualité de coupe et la facilité de son affûtage. Idéale pour un usage quotidien. Elle se grise au fil du temps, aussi faut il l'essuyer après chaque utilisation. Eviter de la passer sous l'eau, huiler éventuellement surtout si vous ne devez pas vous en servir pendant un certain temps.

     - Le mécanisme ressort dorsal à cran forcé est le système le plus utilisé en coutellerie, il est fiable et sûr. Si toutefois vous sentez une usure, une accroche ou un grincement lors de la manœuvre d'ouverture ou de fermeture, déposer une goutte d'huile à l'arrière du talon de la lame et sur l'extrémité du ressort.

     - Il est préférable d'affûter régulièrement son couteau, même s'il coupe encore : un passage rapide sur une pierre naturelle redonnera à votre couteau un tranchant optimal.